» » vous êtes ici » Maladie » Des aliments pour soulager les douleurs articulaires

Des aliments pour soulager les douleurs articulaires

Même si aucun régime alimentaire ne peut soigner l'arthrite, une alimentation anti-inflammatoire peut vous aider à réduire vos douleurs articulaires.


des-aliments-pour-soulager-la-douleur-articulaire

Un traitement chinois préconise de faire macérer pendant trois mois 100 serpents morts dans 5 litres de vin et de boire cette préparation. Cela vous paraît bizarre...n'est-ce pas ??
Mais jusqu'à une date récente, beaucoup de médecins considéraient l'idée de soigner par l'alimentation comme à peine moins farfelue que cette concoction.

Il n'existe certes aucun aliment précis capable de soulager la douleur articulaire, mais à l'heure actuelle, les médecins admettent que les aliments absorbés (ou, selon le cas, ceux que l'on évite de manger) peuvent contribuer à soulager les douleurs liées aux formes d'arthrites, voire même en ralentir l'évolution.

Des articulations douloureuses

L'arthrite, qui est la cause de douleurs, de rigidité et d'enflure dans les articulations ainsi qu'à l'intérieur de ces dernières, n'est pas une seule maladie mais bien plusieurs. La forme la plus courante de l'arthrite est l'arthrose, ou ostéoarthrite, due à l'usure courante du cartilage. Lorsque le cartilage s'use, il se produit un frottement des os entre eux, ce qui provoque des douleurs et une raideur dans les doigts, les genoux, les pieds, les hanches et le dos.

La polyarthrite chronique évolutive (également appelée polyarthrite rhumatoïde) est une forme plus grave de ce trouble, qui se produit lorsque le système immunitaire, au lieu de protéger l'organisme, se retourne contre lui pour l'attaquer.
Ces offensives provoquent l'enflure de la membrane qui entoure les articulations, et qui finit par grignoter le cartilage protecteur. C'est cette forme d'arthrite qui dépend le plus du régime alimentaire.

Les aliments déclencheurs

Un certain nombre de travaux laissent entendre que la polyarthrite chronique évolutive est déclenchée par une défaillance du système immunitaire. Si ce dernier est affecté par notre alimentation, il semble logique que pour certaines personnes, les aliments absorbés puissent avoir une influence sur leur état de santé.

Chez les populations qui ont une alimentation naturelle comportant surtout des fruits, des légumes et des céréales n'ayant subi aucun processus de transformation, les maladies liées à un dérèglement du système immunitaire sont pratiquqement inconnues.
En Chine rurale, par exemple, on ne recense pratiquement aucun cas de polyarthrite chronique évolutive, car dans cette région, les habitudes alimentaires de la population sont complètement différentes des nôtres.

L'enjeu ne consiste pas seulement à manger plus de fruits, de légumes et de céréales. Certaines personnes sont particulièrement sensibles à des aliments spécifiques comme le blé, les produits laitiers, le maïs, les agrumes, les tomates ou les oeufs, qui peuvent déclencher une réponse inflammatoire dans l'organisme. La plupart du temps, pourtant, les allergies alimentaires ne jouent aucun rôle dans les flambées arthritiques.

Aliments à éviter

Il est parfois malaisé de savoir quels aliments éviter. Prenez l'habitude d'inscrire chaque jour dans un cahier les aliments absorbés, de manière à pouvoir mieux retrouver ce que vous mangiez au moment où la flambée s'est produite. Vous pourriez ainsi découvrir une tendance précise — vous avez par exemple mangé des tomates juste avant une crise — qui vous aidera à déterminer les aliments à éviter dans votre cas. Chaque fois que vous aurez identifié un aliment suspect, cessez d'en manger pendant au moins cinq jours. Réintroduisez ensuite cet aliment dans votre alimentation pour vérifier si les symptômes réapparaissent.

Le soulagement par l'alimentation végétarienne

Les protéines de la viande jouant parfois un rôle dans l'apparition des douleurs, il semble logique qu'une alimentation végétarienne puisse contribuer à soulager les symptômes douloureux, ainsi que l'ont d'ailleurs confirmé les recherches.

Au cours d'une étude norvégienne, des personnes atteintes de polyarthrite chronique évolutive ont adopté une alimentation végétarienne durant une année (après trois à cinq mois, elles pouvaient, si elles le souhaitaient, recommencer à absorber des produits laitiers.)

De plus, leur alimentation ne comportait ni gluten, ni sucre blanc, ni sel, ni alcool, ni caféine. Après trois mois, leurs articulations étaient moins douloureuses et moins enflées, leurs raideurs matinales étaient moins fréquentes et elles avaient plus de force de préhension que d'autres personnes qui avaient conservé leur alimentation habituelle.

Le rôle des matières grasses

Avec tout ce que nous savons aujourd'hui, il est difficile de trouver une seule maladie qui ne s'aggrave pas lorsque l'on absorbe une alimentation comportant beaucoup de corps gras saturés.
Lorsque l'alimentation comporte peu de corps gras saturé, le corps diminue la production de prostaglandines (substances similaires aux hormones et contribuant à l'infalmmation). De plus, une alimentation pauvre en matières grasses peut gêner les signaux émis par le système immunitaire, contribuant ainsi à interrompe la réponse inflammatoire dans l'organisme.
En stoppant la production de ces substances chimiques, il est possible d'aider les articulations à guérir.
L'un des moyens pour parvenir à ce but est d'adopter une alimentation pauvre en matières grasses ou essentiellement végétarienne.

Des Oméga 3 qui soulage

Moins de matières grasses, certes, mais une alimentation visant à soulager devrait comporter un type de lipide spécifique : les oméga 3, que l'on retrouve dans les poissons d'eau froide comme le maquereau, la truite et le saumon.
Le thon rouge, le flétan et le lieu jaune contiennent également beaucoup d'acide gras oméga 3. Le poisson en boîte, comme le maquereau, le hareng, les sardines et le thon, sont également une bonne source.
Il est nécessaire (afin d'obtenir un avantage thérapeutique) d'en faire deux ou trois repas par semaine.
Ces lipides (oméga 3) ont la propriété de freiner dans l'organisme la production de 2 substances qui contribuent à l'inflammation soit : le prostaglandines et le leucotriènes.

La vitamine C

Orange, melon cantaloup, brocoli, fraises, poivron et jus de canneberge sont de bonnes sources de vitamine C et semble limiter l'aggravation ou l'usure des cartilages (polyarthrite chronique évolutive).
Jusqu'ici, les chercheurs n'ont pas réussi à comprendre pour quelle raison la vitamine C semblait avoir un tel impact, mais la vitamine C étant un antioxydant, il est possible, selon eux, qu'elle protège les articulations des effets nuisibles des radicaux libres.
Il se pourrait aussi que la vitamine C participe à la genèse du collagène, qui améliore l'aptitude du corps à réparer les lésions du cartilage.


En savoir plus sur le sujet :

COMMENT PRÉVENIR ET GUÉRIR LES DOULEURS ARTICULAIRES - ARTHROSE



À voir également :

les-agrumes


Autres articles qui pourraient vous intéressés :




Merci de l'intérêt que vous portez à danstonassiette.com

Pensez vous inscrire à la newsletter et être ainsi les premiers informés des nouveautés.

Suivez-nous sur les différents réseaux sociaux, afin de ne rien manquer !

Un j'aime ou un partage ça fait toujours plaisir ! coeur-partage

Bref, être en contact avec vous et connaître votre avis est important pour nous !


Pour signaler tout problème technique veuillez contacter le webmestre via le formulaire contact en-haut à votre droite.

Note : les liens hypertextes menant vers d'autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu'un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche, comme par exemple Google ou Bing, pour retrouver l'information désirée.

AVERTISSEMENT : Le site [Dans ton Assiette (Site web)] n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les informations contenues dans le site [Dans ton Assiette (Site web)] ne sont pas un substitut à un traitement médical. Toujours suivre les conseils de votre médecin.

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir en le partageant:







lets-go

DES EXCLUSIVITÉS CHAQUE SEMAINE SUR NOS RÉSEAUX SOCIAUX. ABONNEZ-VOUS POUR NE RIEN MANQUER !!

VOUS AIMEZ DANS TON ASSIETTE ? SOUTENEZ-NOUS, ABONNEZ-VOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK SUR INSTAGRAM



NOUS AVONS ÉGALEMENT CRÉER UN GROUPE SUR FACEBOOK

CONSEILS SANTÉ NUTRITION ALIMENTATION MÉDECINE DOUCES, INFOS ET ++ JOIGNEZ-VOUS À NOUS !!




SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER




SUIVEZ-NOUS SUR PINTEREST


lets-go


Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez nos meilleurs articles, des promotions et d'autres contenus en exclusivités.


Remplissez le formulaire ci-dessous pour vous abonner:


Prénom :

Email :

Je veux :