» » vous êtes ici » Maladie » L'intestin au secours de la déprime saisonnière

L'intestin au secours de la déprime saisonnière

Se sentir mélancolique un jour triste de novembre est un comportement normal. Quatre mois d'hiver peut provoquer une forme de dépression très suspecte qu'on appelle TROUBLE AFFECTIF SAISONNIER.
Chez certaines personnes cela và d'octobre à mai, pour d'autres décembre et janvier ou quelques jours.
Comment y remédier ? Par votre intestin
Voici pourquoi :


deprime-saisonnier-homme

Le trouble affectif saisonnier (TAS) est un type de dépression qui est lié aux changements de saison - le TAS commence et se termine à peu près au même moment chaque année. Si vous êtes comme la plupart des personnes atteintes de SAD, vos symptômes commencent à l'automne et se poursuivent pendant les mois d'hiver, absorbant votre énergie et vous donnant une mauvaise humeur. Moins souvent, le TAS peut aussi provoquer une dépression au printemps ou au début de l'été.

De trois à quatre fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Symptômes

Dans la plupart des cas, les symptômes du trouble affectif saisonnier apparaissent à la fin de l'automne ou au début de l'hiver et disparaissent pendant les beaux jours du printemps et de l'été. Moins fréquemment, les personnes présentant le schéma opposé ont des symptômes qui commencent au printemps ou en été. Dans les deux cas, les symptômes peuvent commencer modérément et s'aggraver à mesure que la saison avance.

Les signes et symptômes du TAS peuvent inclure:

  • Se sentir déprimé presque toute la journée;
  • Perdre de l'intérêt pour des activités que vous avez déjà appréciées;
  • Ayant peu d'énergie;
  • Avoir des problèmes de sommeil;
  • Expérimenter des changements dans votre appétit ou votre poids;
  • Se sentir morose ou agité;
  • Avoir de la difficulté à se concentrer;
  • Se sentir sans espoir, sans valeur ou coupable;
  • Avoir de fréquentes pensées de mort ou de suicide.

deprime-saisonnier-femme

SAD automne et hiver

Les symptômes spécifiques du TAS hivernal, parfois appelés dépression hivernale, peuvent inclure:

  • En train de dormir;
  • Changements de l'appétit, en particulier une soif d'aliments riches en glucides;
  • Gain de poids;
  • Fatigue ou basse énergie.

SAD printemps et été

Les symptômes spécifiques au désordre affectif saisonnier, parfois appelé dépression estivale, peuvent inclure:

  • Trouble du sommeil (insomnie);
  • Petit appétit;
  • Perte de poids;
  • Agitation ou anxiété.

Changements saisonniers du trouble bipolaire

Chez certaines personnes atteintes de trouble bipolaire, le printemps et l'été peuvent provoquer des symptômes de manie ou une forme de manie moins intense (hypomanie), et l'automne et l'hiver peuvent être une période de dépression.

Les causes

La cause spécifique du trouble affectif saisonnier reste inconnue. Parmi les facteurs pouvant entrer en jeu, citons:

  • Votre horloge biologique (rythme circadien). La lumière solaire réduite en automne et en hiver peut provoquer un TAS hivernal. Cette diminution de la lumière solaire peut perturber l'horloge interne de votre corps et provoquer une sensation de dépression.
  • Niveaux de sérotonine. Une goutte de sérotonine, une substance chimique du cerveau (neurotransmetteur) qui affecte l'humeur, pourrait jouer un rôle dans le TAS. Une diminution de la lumière du soleil peut entraîner une chute de la sérotonine pouvant entraîner une dépression.
  • Niveaux de mélatonine. Le changement de saison peut perturber l'équilibre du niveau de mélatonine dans le corps, qui joue un rôle dans les habitudes de sommeil et l'humeur.

Comment y remédier ?

Le traitement du TAS peut inclure la luminothérapie (photothérapie), les médicaments et la psychothérapie.

Mais un simple changement dans l'alimentation peut contribuer largement à se sentir mieux.

Notre deuxième cerveau: l’intestin

Il y a ce qu’on appelle « l’Axe Cerveau-Intestin » qui est un système de communication bidirectionnel qui relie le système nerveux et le système gastro-intestinal. La sérotonine est un lien commun entre ces systèmes. La sérotonine est produite par les cellules endocrines et agit comme une hormone paracrine, transportée par le sang fixé aux plaquettes.

Saviez-vous qu'entre 80 et 90 % de toute la sérotonine, notre « Hormone de la bonne humeur », se trouve dans le tube digestif...
et que 95% est synthétisée dans les intestins.

En effet, tout comme l'acétylcholine, l'histamine, l'adrénaline, la noradrénaline et la dopamine, la sérotonine est un neurotransmetteur important dans l'organisme.

Note : L'adrénaline, la noradrénaline, la sérotonine et l'histamine agissent comme un neurotransmetteur et également comme une hormone.

Neuro hormone de la sérénité

L’humeur est fortement dépendante de la sérotonine, une neuro-hormone présente à la fois au niveau du cerveau et du système digestif.
Elle joue un rôle essentiel dans le cerveau, où elle va participer au bon fonctionnement de l’horloge biologique et jouer un rôle dans l’équilibre psychique.
Au niveau de l’intestin, où elle est produite majoritairement, elle va permettre la mobilité et donc participer au bon fonctionnement du système digestif.

La sérotonine

La sérotonine (une monoamine) est, avec l'insuline, stockée dans les cellules bêta du pancréas et

  • est un neurotransmetteur impliqué dans l'intolérance aux frustrations, le sommeil, l'émotion, l'activité sexuelle et l'appétit ; elle joue également un rôle dans la gestion de la douleur.
  • présente une action stimulante au niveau du SNC et agit comme régulateur au niveau du système dopaminergique (inhibiteur de la dopamine).
  • est synthétisée dans le SNC (5%, dans les neurones sérotoninergiques du cerveau), à partir de tryptophane, un acide aminé essentiel, puisque la sérotonine est incapable de passer la barrière hémato-encéphalique.

La quasi-totalité des neurones sérotoninergiques se trouve dans la partie médiane du tronc cérébral (noyaux raphés). Leurs projections irriguent toutes les zones du système nerveux central. La sérotonine y influence l’activité d’autres neurones, le plus souvent en diminuant leur fréquence de décharge, inhibant leur action.
Dans le striatum, les neurones sérotoninergiques inhibent les neurones dopaminergiques, ce qui entraîne une diminution du mouvement. Dans la mesure où la sérotonine sert à inhiber de nombreuses régions du cerveau, les mêmes régions sont "désinhibées" lorsqu’il y a trop peu de sérotonine.

  • est synthétisée dans les intestins (95%) et est donc fortement présente dans la périphérie au niveau des muqueuses gastro-intestinales, où elle est responsable de la transduction des signaux vers les cellules impliquées dans la motilité intestinale, et dans les thrombocytes (rôle dans la coagulation).

La sérotonine régule ainsi le processus de la digestion et le système immunitaire...

La sérotonine peut également arriver dans la circulation sanguine et atteindre l'hypothalamus qui joue un rôle dans la gestion de nos émotions.

À leur tour, via le nerf vague, nos émotions perturbent notre ventre, et le stress est responsable du noeud dans notre estomac... inversement provoque un microbiote déséquilibré des lésions dans le tractus gastro-intestinal qui montent via le nerf vague vers le cerveau, où elles forment le lit du développement d'affections psychiques telles que Parkinson, autisme...et Trouble affectif saisonnier.


*Nous ne savons pas encore comment le microbiote peut influencer le développement et la fonction cérébrale ainsi que notre comportement. En tout cas, il utilise les routes immunitaires, endocriniennes et neurales de l'axe cérébro-intestinal.


Miser sur le précurseur de la sérotonine

Le tryptophane est un acide aminé qui est essentiel à la formation de la sérotonine.
À savoir que 3 % du tryptophane obtenu à travers l’alimentation est utilisé pour la production de sérotonine.
Puisqu’on ne peut pas stocker les acides aminés en excès, une consommation de tryptophane de 250-425 mg par jour permet de produire suffisamment de sérotonine.
Cette quantité est facilement obtenue à travers l’alimentation.

LES ALIMENTS RICHES EN TRYPTOPHANE

La sérotonine est produite par notre cerveau à partir d'un acide aminé, appelé tryptophane. Notre corps n'en synthétise pas, il faut donc s'en procurer via notre alimentation. Cet acide aminé, constituant de base des protéines, se retrouve dans de nombreux produits :

  • Riz complet;
  • Légumineuses (soja, haricot, pois, lentille, ...);
  • Crucifères (brocoli, chou-fleur, chou de Bruxelles, ...);
  • Œufs, produits laitiers, viandes, poisson gras, volailles;
  • Chocolat noir;
  • Bananes;
  • Noix et graines;
  • Épinards;
  • Levure de bière.

Cependant, consommer des aliments riches en tryptophane ne suffit pas. Cet acide aminé doit ensuite pouvoir arriver jusqu'au cerveau et y pénétrer afin d'être utilisé pour la fabrication de la sérotonine.
Sachant que d'autres acides aminés sont en compétition pour passer par la même « porte ».
Le moyen de favoriser l'entrée du tryptophane par rapport aux autres est de consommer des aliments contenant des glucides :

  • Céréales, riz, pain, pâtes, pomme de terre, maïs;
  • Fruit sec;
  • Miel.

Nul besoin d'avoir recours à un supplément de tryptophane, l'alimentation seule peut suffire :

  • de plus si trop de tryptophane est ingéré à la fois, il est possible que toute la quantité ingérée ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique et que l’excès se transforme en sérotonine dans le foie. Cela peut entraîner des effets secondaires indésirables, comme des maux d’estomac.

Par conséquent, il est recommandé de prendre des aliments riches en tryptophane tout au long de la journée.
La dose quotidienne maximale de 3000 à 5000 mg ne sera jamais dépassée de par l'alimentation (votre foie vous remerciera).
De plus que l’apport de 3 grammes est plus que suffisant pour améliorer l’humeur.


Quand voir un docteur

Il est normal d'avoir des jours où vous vous sentez déprimé Mais si vous vous sentez déprimé pendant des jours et que vous ne pouvez pas être motivé pour faire des activités qui vous plaisent normalement, consultez votre médecin. Ceci est particulièrement important si vos habitudes de sommeil et votre appétit ont changé, si vous consommez de l'alcool pour vous réconforter ou vous détendre, si vous vous sentez sans espoir ou si vous pensez au suicide.



Sources

Young, S. N. (2007, November). How to increase serotonin in the human brain without drugs. Journal of Psychiatry and Neuroscience
Kulkarni, S. K., Bhutani, M. K. Bishnoi, M. (2008, December). Antidepressant activity of curcumin: involvement of serotonin and dopamine system
Fernstrom, J. D. (2013, September). Large neutral amino acids: dietary effects on brain neurochemistry and function. Amino Acids




À voir également :


cholesterol-taux-elever



Autres articles qui pourraient vous intéressés :





Merci de l'intérêt que vous portez à danstonassiette.com


Pensez vous inscrire à la newsletter et être ainsi les premiers informés des nouveautés.

Suivez-nous sur les différents réseaux sociaux, afin de ne rien manquer !

Un j'aime ou un partage ça fait toujours plaisir ! coeur-partage

Bref, être en contact avec vous et connaître votre avis est important pour nous !


Pour signaler tout problème technique veuillez contacter le webmestre via le formulaire contact en-haut à votre droite.
Référence :
Note : les liens hypertextes menant vers d'autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu'un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche, comme par exemple Google ou Bing, pour retrouver l'information désirée.
AVERTISSEMENT : Le site [Dans ton Assiette (Site web)] n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie quelconque. Les informations contenues dans le site [Dans ton Assiette (Site web)] ne sont pas un substitut à un traitement médical. Toujours suivre les conseils de votre médecin.











lets-go

VOUS AIMEZ DANS TON ASSIETTE ? SOUTENEZ-NOUS, ABONNEZ-VOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK



SUIVEZ-NOUS SUR PINTEREST


TWITTER  ET SUR INSTAGRAM


lets-go


Inscrivez-vous à notre Newsletter et recevez nos meilleurs articles, des promotions et d'autres contenus en exclusivités.


Remplissez le formulaire ci-dessous pour vous abonner:


Prénom :

Email :

Je veux :